26 Novembre, 3 mois déjà !...

Publié le par Vincent

 

Voici le temps de faire un petit article sur ma vie, mon ressenti, mon état d’esprit que j’ai depuis le début de mon aventure Canadienne.

            Commençons par le début ! En arrivant à Montréal, je m’installais dans une nouvelle ville, dans un nouveau pays, mais aussi dans une nouvelle situation personnelle ! A vivre en dehors de chez mes parents, à devoir gérer les tâches de la vie quotidienne, courses, machines, boulot, cuisine, divertissement ! Pour être totalement honnête, il m’a fallu un bon mois et demi avant de trouver un rythme de vie qui me permettait de m’organiser vraiment bien et de pouvoir faire ce que je souhaitais !

Au début, l’adaptation n’a pas été évidente, le stress du début de l’Aventure  mais aussi et peut-être la peur de pas réussir à m’en sortir !

Depuis, j’ai vu que tout était possible !...

 

Je vis dans mon appartement avec Jean Michel, notre collocation se passe très bien, nous avons eu des événements non contrôlés qui nous ont permis de faire connaissance relativement rapidement,  « un mal pour un bien » !

L’université de Montréal accueille chaque année des milliers d’étrangers venant poursuivre leur cursus universitaire à Montréal, je n’étais donc pas le seul en Septembre, à débarquer dans une nouvelle ville. J’ai eu la chance de rencontrer rapidement de nombreuses personnes qui m’ont permis de me sentir rapidement bien avec eux, de sortir, d’avoir des projets de vacances… je pense notamment à Elodie, Anaïs et Rozenn, mais aussi à des amis que je me suis fait au Département de Kinésiologie, Valentin, un suisse, Rogerio, un Brésilien…

Je me rends compte que j’ai finalement presque plus d’amis étrangers que de Québécois ! Ce n’est pas qu’ils restent entre eux, mais nous, étudiants étrangers, sommes tous dans la même « galère » au début, cela crée des liens plus vite sans doute!

 

Beaucoup de personnes m’avaient dit que je vivrais « une année de folie à Montréal ! ». Je me demandais bien ce qu’il pouvait y avoir de différent par rapport à la France et à Paris ! Maintenant, je vois et je confirme les propos que l’on m’avait faits !

Qu’il y a-t-il de différent ?

C’est difficile à dire… Je parlerais de climat, d’ambiance apaisante !

Montréal est une grande ville, 1.6 millions d’habitants, 3 fois plus grande que Paris, elle possède tous les avantages d’une grande agglomération, tout à proximité (bar, restaurants, magasins, parc !). En revanche, je n’y ressens aucun stress, aucune précipitation, les gens sont coool… !

J’ai la sensation que les Montréalais prennent le temps de vivre, ne courent pas toute la journée, sont aimables, prêts à t’aider. Une anecdote, à mes débuts, lorsque je faisais des visites d’appartements, que je ne trouvais pas ma route, des Québécois venaient d’eux-mêmes me voir pour savoir s’ils pouvaient m’aider sans que je demande rien, ils me montraient le chemin à suivre sur la carte.

On ne sent pas observé, ni jugé dans la rue, on ne sent pas agressé ; je prends le temps de me balader, ‘’ tranquillou billou’’ comme dirait l’autre !

Ayant des manières de parler se rapprochant parfois de l’anglais, ici la majorité des personnes se tutoient ! Utilisant le ‘’Tu’’ au même titre que le ‘’you’’ anglais, la marque de politesse et de respect est automatique. La majorité des élèves tutoient les professeurs en cours, c’est assez étrange la première fois ! C’est un détail qui a peut-être une influence dans cette impression de simplicité que je ressens dans les rapports humains.

Je n’ai pas la volonté de décrire Montréal comme la ville parfaite, je me permets juste de donner un avis personnel en comparaison avec notre chère capitale Française où je vivais !...

Les gens dans le métro ne sont pas tout sourire ! Il y a toujours autant de monde aux heures de pointe, il y fait super chaud et il y a toujours ce monsieur assis ayant ses paupières qui se ferment toutes seules, la tête faisant des oscillations non contrôlées dues à son envie profonde de dormir mais il ne faut pas parce qu’il descend dans deux stations !!!

 

Je me sens vraiment bien ici, ma vie me plaît ! Je fais des choses que je n’aurais jamais faites en restant à Paris ! Un objectif que j’avais en voulant m’expatrier.

Je ne suis pas quelqu’un de solitaire, paradoxe : je pars seul à 6 000km de ma famille et mes amis pour un an ! J’aime être entouré de mes amis mais je prends goût à ma vie ‘’seul’’ ! C’est peut être une question d’habitude, mais je profite autant des instants où je suis avec mes amis que lorsque je me retrouve seul, contrairement au tout début !

Le petit voyage que nous avons fait avec les filles à la fin du mois d’octobre nous a permis de rencontrer dans une auberge Coline et Cédric, deux français qui voyageaient pendant 2 mois au Québec ! Cédric a voyagé en Amérique du sud, nous en avons beaucoup parlé, je me renseigne pour l’avenir !

Les Voyages appellent aux Voyages !

En sortant des routes toutes tracées, du train train de la vie quotidienne, en m’éloignant de mes habitudes, mes projets se multiplient, mes envies de voyages fusent et mes rêves grandissent, petit à petit !

J’ai bien conscience que je suis actuellement dans une société qui se rapproche énormément de la culture française ! Parlant la même langue, étant dans un pays au même niveau de développement que l’Europe, le dépaysement n’est pas total.

Mais c’est une première étape pour moi s’inscrivant dans un long projet de découverte du monde… Afrique, Asie, Amérique du Sud, Océanie… ! Mon aventure d’aujourd’hui me donne encore plus le goût d’aller puiser dans les cultures qui nous  entourent, dans des populations étrangères, ayant des visions de la vie totalement différentes de la nôtre, des manières de vivre, de penser aux antipodes des nôtres.

 

Le fait de se retrouver dans une nouvelle vie me permet de me poser des questions sur ce que j’ai réellement envie de faire de ma vie ! Je me rends compte que les voyages, aussi petits soient ils, me permettent de m’ouvrir les yeux sur les possibilités que l’on a dans ce monde où frontières et distances n’ont plus réellement de signification! Nous pouvons nous retrouver à communiquer avec l’autre bout de la planète instantanément avec internet, nous pouvons changer de pays sans nous en rendre compte avec l’espace Schengen !...

 

Comme le dit si bien Alexandre Poussin (Africa Trek, 14 000km à pied à travers l’Afrique en 3ans), « Dans ce monde où tout s’accélère, où la notion d’espace temps n’a plus de réelle valeur, moi,  j’ai envie de prendre le temps de vivre, de voir les choses par mes propres yeux ! »

Je partage cette idée et espère avoir la possibilité de profiter durant toute ma vie des richesses que l’on peut trouver sur la terre !

 

J’ai eu la chance, lors d’un de mes cours de kinésiologie de rencontrer David Arsenault. Un Québécois d’une trentaine d’année, ancien  champion Canadien de Taekwondo, coach sportif, propriétaire d’une salle de sport et de son école de Taekwondo dans la région de Montréal. Il est venu nous parler de son parcours, de la fixation d’objectif et de motivation dans le cadre d’un cours de psychologie du sport. David avait le rêve de participer au JO, au cours de sa préparation qui a duré près de 10ans avant de devenir n°1 au Canada, il a eu de nombreuses opportunités qui lui ont permis de vivre aujourd’hui de sa passion. Il a entrainé de grands joueurs de la ligue nationale de Hockey Canadienne, fait le tour du monde. Son but aujourd’hui est de transmettre et de partager son expérience avec les jeunes pour leur permettre d’atteindre leurs rêves ! Son dicton révèle son état d’esprit,  ‘’Passion Patience Persévérance ‘’.

 

Grâce à lui, je vais avoir la chance de rencontrer la semaine prochaine, Bernard Voyer, PK Barbeau 351un des plus grands Alpinistes Québécois. Cet homme a fait le tour du monde par les plus hauts sommets de la planète, Everest, Kilimandjaro, Mont Blanc, l’Aconcaqua, a traversé à ski le pôle sud, 1500km en autonomie totale … David le connaît car ils ont réalisés ensemble  une expédition dans le grand Nord Québécois, pour atteindre le plus haut sommet nord américain, le mont Barbeau à 2616m d’altitude. Je vais tenter de m’inspirer de la vie de ces deux hommes qui par leurs choix, leurs convictions, leur motivation, leur passion ont su mettre les chances de leur côté pour réaliser leurs rêves et vivre aujourd’hui de leur passion !

 

 

            J’ai tenté, dans cet article, de vous donner un petit aperçu de ce que j’ai la chance de vivre ici, de ce que je ressens !

Cela fait déjà 3mois que je suis arrivé, le temps passe à une vitesse démesurée, le fait que je me sente si bien  doit jouer. Je vais recevoir dans un mois tout pile mes frères, Klervie, Clémence et Guillaume ! Je suis ravi de les accueillir, nous allons nous balader dans la nature, faire du chien de traineau etc… !

La fin de la session et donc la période des examens arrive à grand pas, je vais me mettre à travailler sérieusement jusqu’à leur arrivée.

Au début du mois de Janvier, je vais sûrement déménager dans un nouvel appartement avec Jean Michel, le camerounais, Maxime, un français avec qui je suis en Kinésiologie et Felipe, un ami brésilien !

Un mélange de nationalités bon  pour l’ouverture d’esprit et pour apprendre des autres cultures (accessoirement pour les fiestas aussi !)

 

J’espère que vous allez tous bien en France et ailleurs, je suis désolé de ne pas être très loquace dans mes articles précédents, mais les photos parlaient d’elles-mêmes !  

Je vais tenter de vous raconter plus de chose au fur et à mesure !...

 

J’ai réalisé deux rêves depuis que je suis là :

*Avoir eu le ‘’courage’’ de partir*

** M’être baladé dans un parc naturel canadien pendant l’été indien ! **

Espérant que la liste continue à s’allonger !...

 

A très bientôt,

El Caribou !...

 

‘’  Les profondeurs de l’âme humaine se nourrissent de nouvelle expériences ‘’

 

Publié dans Canada

Commenter cet article

Martin 20/12/2009 23:14


Salut Vincent,
tu as eu le courage de partir un an et ça t'apporte beaucoup, je suis fier de toi ! On a réalisé ensemble ton premier rêve. Depuis plusieurs mois, je pense à partir faire une mission humanitaire
d'un an en Asie ou en Afrique. Mon métier ne me suffit plus, il faut que je découvre une autre manière de me rendre utile.
Continue à profiter pleinement de cette culture canadienne très agréable.


Pauline 08/12/2009 19:38


Mon cher Coco,

Mais quel plaisir de te sentir en pleine forme, et en quête de toujours plus de sensations, tout en profitant et en vivant les instants présents à fond comme tu l'as toujours fais! Continue de
t'épanouir dans cette nouvelle vie, ou plutôt dans le nouveau tournent quelle suit petit à petit :) Je repense à beaucoup de discussions qu'on a eu, débats, questions sans réponses autour
desquelles on a parlé parlé...avant que tu parte; et maintenant, te voir aussi impliqué dans tes envies, tes rêves qui prennent forment, ca me touche beaucoup, vraiment. Et ce qui est encore plus
génial:tout n'est pas terminé, loin de là! tu vas vivre encore beaucoup beaucoup......de nouvelles expériences humaines et autre! CaRpE DiEm Vinc'
Tu me manques mon Coco.

p.s: une discussion skypienne s'impose il me semble, quand, dis moi?


JUliette 02/12/2009 17:49


Mon KroKor!!!!!

Ton article est vraiment magnifique comme je te l'avais dis sur le moment sur msn il m'avait donné les larmes aux yeux, car ça fait vraiment chaud au coeur de te voir si épanouïe dans ta nouvelle
vie! Comme tu l'as si bien dis tu as déja réalisé deux rèves et tu en a beaucoup d'autres à réalisés cette année j'en suis sure!
Profite vraiment je ne cesserais de te le dire!!!!!

Quand tu racontes que le Canada est vraiment différent de la France, que les gens prennent plus le temps de vivre j'essaie de faire la meme chose d'ici et de passer au dessus des "ptites histoires"
lol et vraiment depuis que je t'ai parlé l'autre soir je me suis dit maintenant quand ça va pas trop quand j'ai pas trop le moral je pense à mon KroKro qui est heureux au Canada et ça ira mieux et
je peux te dire que pour l'instant ça marche!

Gros Bisous je pense fort à toi . . .