De septembre à Janvier

Publié le par Vincent

Janvier 4142

Octobre à Décembre:

Une étape bretonne dans le sud de la France, à Six Fours les Plages pour continuer dans l'industrie de la crêpe, toujours dans le même objectif:

Financer mon voyage pour 2011 à l'autre Bout du Bout du monde !


C'est dans des situations comme celle-ci que je me rends compte quel est le "prix" à payer pour voyager. Les cotés moins agréables, excitants de la vie d'itinérant ! 

La préparation "financière" d'un voyage, gagner des sous pour vivre, "survivre", loin des siens, dans un "bled" paumé n'a rien d'excitant, mais comme dis mon petit papa, "c'est bien que tu aies vécu cette expérience" ! 

Pas faux, je me rends compte de ce que c'est en france, de travailler sans faire valoir un niveau d'étude important.

Les conditions dans lesquelles j'étais dans le sud n'avaient rien de traumatisantes, un cadre de vie fort agréable au bord de la mer, mais la solitude se fait ressentir. 

L'an dernier je n'avais pas ce ressenti car d'une part j'étais très bien entouré mais aussi parce que la vie n'était que sans cesse nouveauté, découverte et rencontres. A part ma rencontre avec les galettes sarazin et les crêpes, ici, je n'ai pas rencontré grand monde.

  

 

 

Janvier 4358

 

 

Janvier 0121

 

 

Janvier 4240

    Découverte du ‘’Stand Up Paddle’’

 

Janvier 4725

 

 

Janvier 4524

 

 

Janvier 4459

 

 

Janvier 4582

 

 

Janvier 4128

 

 

Janvier 4872

 

 

Janvier 4764

Au revoir Six Fours les plages !... Où j’aurai tout de même pu

faire beaucoup de photos…!

 

 

 

Arles 75

Petit passage par Arles voir Pauline, bouffée d’oxygène, rencontre avec la civilisation !!! J

Et encore il ne s’agit ‘’que’’ d’Arles !

 

 

Arles 76

 

 

Arles 132

 

 

Arles 189

                                                                                                   Photo: Pauline Ballet©    

 

Arles 86

 

 

Janvier 5011

Aix en Provence

 

 

Janvier 5015

Aix en Provence

 

 

Décembre à fin Janvier

 

Janvier 0076

Janvier 0054

Maquette Clémence Pic

 

 

 

 

 

Retour à Paris le 1 décembre après finalement avoir passé 6 mois dans le Sud de la France pour travailler dans 2 crêperies.

Cela fait du bien de retrouver ses amis, sa famille. Grâce à un ami, j’ai réussi à trouver un boulot temporaire à Paris, 15 jours en Décembre, 15jour en Janvier ! Parfait, le budget va augmenter un petit peu ! C’est toujours cela de pris.

Le 15 janvier prochain sera une grande date pour la famille KRO, le premier mariage des fils !

Thomas, mon grand et Klervie se marieront au Grand Bornand, dans les Alpes du Nord !

 

Janvier 0136 2

Tempête de Neige à Paris ! 

 

 



 

 

P1010301

      Le Chinaillon, 31 décembre 2010

 

Janvier 0021

 

 

Janvier 0019

 

 

Pano Tournette

 

 

Janvier 0084

 

 

Janvier 0031

 

Au dessus d’une mer de nuage, à 2100m d’altitude, je me remémore cette année qui vient de s’écouler…!

2010, une année magique, un sentiment d’accomplissement personnel pourrait résumer ce qui s’est passé en moi…

Croire en ses projets, se donner les moyens d’aller au bout, tel était mon but. Je ne dirais pas que tout a été évident, ni facile, mais en revanche, je pense, avec du recul, pouvoir tirer de l’ensemble des expériences que j’ai vécues du positif !...

Il serait inutile de m’étaler sur l’ensemble des choses que ma vie à Montréal a pu m’apporter : Confiance, épanouissement, rencontre, voyage, bonheur… Trop facile ! J

J’ai davantage envie de revenir sur mon expérience à Six Fours, avec notre héros de l’Aventure, Abdel, mon collègue et colocataire !

Malgré le fait que sur le moment je me posais énormément de questions sur ce que je faisais, arrêter mes études, me retrouver loin de tous à faire un job de serveur-plongeur pendant 6 mois n’avait rien de palpitant ; je peux dire aujourd’hui que ces quelques mois ont pu me confronter à la Vraie réalité. La réalité du bonhomme qui doit vivre avec un mec dont la seule occupation est d’être derrière FB, fumer ses ‘’Clops’’ et boire ses bières. Je ne me permets aucunement de juger cela, il s’agit d’une constatation. Passer d’une vie de jeune étudiant, avec tout ce que cela implique, à une vie de manœuvre sans aucune relation sociale externe n’est pas évidente !...

Je suis heureux de l’avoir fait, je savais pourquoi je le faisais et avec un but comme celui que j’avais, cela devenait beaucoup plus ‘’facile’’.

Maintenant je me tourne vers l'avenir, Je toucherai bientôt du doigt ce projet qui germe dans ma tête depuis 10 mois, La nouvelle Zélande!... 

Je profite pleinement de tous les instants qui me restent à vivre en France avec ma famille et mes amis. Dans 15 jours, la famille KRO s'agrandira avec nous l'espérons un magnifique moment!

 

 

Carte de voeux

 


Publié dans France

Commenter cet article