En direction du Cololo/Anta Kjawa

Publié le par Vincent

 

Jour 5-©V.Kronental-3

 

Après une journée d’ascension mémorable, nous devions continuer notre avancée dans cette cordillère. Une journée de trek était programmée pour rejoindre une autre vallée où nous allions établir un camp de base pour les deux prochaines ascensions : Cololo et le Huanacuni, respectivement à 5925 et 5790m d’altitude.

 

Jour 5-©V.Kronental-4

Après 17h de marche la veille, nous devions reprendre notre Thaki...

 

Jour 5-©V.Kronental-7

 

Jour 5-©V.Kronental-8

De vallée en vallée, les paysages restent désertique

 

Jour 5-©V.Kronental-10

 

Jour 5-©V.Kronental-11

 

Jour 5-©V.Kronental-12

 

La grande difficulté dans ce type d’aventure ne réside pas dans chaque ascension prise indépendamment, mais bien dans l’enchainement et l’accumulation de fatigue physique et psychologique. L’impossibilité de vraiment récupérer à de telles altitudes oblige chacun à chercher, chaque jour, de nouvelles ressources dans lesquelles puiser.

En 12 jours, pas une seule nuit à moins de 4650m !

Dans de telles conditions, exclusivement sous tente, dans le froid et un confort sommaire, il faut réussir à conserver ce qui nous a animé durant les nombreux mois avant le départ : cette passion commune pour la montagne, les hauts sommets… pour les défis physiques, les Aventures Humaines…

 

Jour 5-©V.Kronental-14

Ignacio tentant de faire revivre ses pieds !!...

 

Jour 5-©V.Kronental-16

 

C’est aux cotés de 10 boliviens qu’avec Anne, nous avons eu la possibilité de comprendre encore mieux la relation qu’entretiennent les andins avec les sommets, lieux sacrés chargés d’histoire. En effet, les montagnes sont ici  considérées comme des êtres vivants qu’il convient donc de respecter au même titre que les Hommes… La terre mère, la Pachamama, est celle qui permet de vivre ou survivre, nous offrant de bonnes récoltes grâce à la pluie mais aussi, pouvant les détruire par les orages et la grêle. Au fur et à mesure de discussions avec Julio, Ignacio ou encore Nolberto, nous avons compris que cette croyance, qui aurait pu être associée à la période préhispanique, était en réalité, encore bien d’actualité.

 

Jour 5-©V.Kronental-20

 

Jour 5-©V.Kronental-25

 

Jour 5-©V.Kronental-30

Arrivée dans la vallée où 3 immenses lagunes se succédaient

 

Jour 5-©V.Kronental-31

 

Nous descendîmes vers une vallée plus verdoyante dans laquelle nous pouvions, au loin, observer le challenge du lendemain : le pic du Cololo, sommet rêvé pour tous les amoureux de la haute montagne.

Au soir du 21 mai, alors qu’un orage ne semblait plus loin de nous, nous étions toujours entrain d’attendre les mules. Elles s’étaient arrêtées à l’entrée de la vallée alors que nous nous trouvions tout au fond…

Un problème de communication et de coordination inévitable dans ce genre d’expédition. C’est sous une tempête de grêle, à la nuit tombante, que nous avons donc monté le camp et préparé tout notre équipement.

 

Jour 5-©V.Kronental-33

Arrivée sur le lieu du campement pour les 2 prochains jours

 

Jour 5-©V.Kronental-36

 

Commenter cet article