En route vers le camp de base !

Publié le par Vincent

 

Pomerape-2

 

C’était il y a quelques semaines, lors d’une discussion avec Anne, que l’idée de faire mon premier 6000m le jour de mes 25 ans m’est venue. Cette sortie allait permettre à Anne de terminer son tour des 13 sommets culminants à plus de 6000m et pour moi, d’ouvrir, je l’espère, une grande série d’ascensions…! Le choix du sommet n’était alors pas compliqué, Anne n’avait plus qu’à conquérir le Pomerape, un volcan culminant à 6282m d’altitude, situé dans le fabuleux parc du Sajama (le plus haut sommet de Bolivie).

Ne m’étant jamais testé à une telle altitude, nous décidons alors de favoriser nos chances respectives d’atteindre le sommet en demandant à 2 guides, amis boliviens, de nous accompagner pour cette grande première aventure. Dans ce type de challenge, malgré un entrainement quotidien, malgré une bonne hygiène de vie, on ne peut jamais savoir comment notre corps pourra réagir. Deux guides, deux cordées, deux rythmes d’ascensions possibles !

 

Pomerape-4

 

Pomerape-5

 

De manière plus personnelle, à seulement 5 semaines du grand départ pour le projet d’expédition « A chacun son Thaki en Bolivie », j’avais besoin de me prouver que je pouvais atteindre les 6000m. Durant la grande Aventure qui se déroulera les 15 derniers jours de Mai, je serai le moins expérimenté avec, sans doute, le plus de responsabilité !...

Réaliser un film, réaliser un reportage photo à la hauteur de toutes les attentes qui se multiplient en France !... Nous serons 15 dont 13 boliviens n’étant jamais descendus en dessous de 3000m d’altitude et Anne qui a, depuis 3ans, multiplié les ascensions les plus inédites et difficiles d’Amérique du Sud !

C’est donc le Dimanche 14 au matin que nous avons retrouvé Nolberto et Ugo, deux guides boliviens, pour partir vers le parc Sajama à 4h de route de La Paz !...

C’est aussi ça la joie de vivre dans une telle ville, en un week end, nous pouvons partir faire l’ascension d’un 6000m !....

 

Pomerape-9

 

Pomerape-10

 

L’arrivée dans le petit village de Sajama plante le décor de manière très efficace… Nous sommes au milieu d’un grand désert d’où sortent de manière aussi surprenante que magnifique, des volcans dont les sommets sont enneigés.

La grande montagne qui surplombe tous les autres est le Sajama, le plus haut sommet de Bolivie, culminant à 6 542m, une des nombreuses conquêtes d’Anne, qui se sera reprise tout de même 4 fois avant d’arriver au sommet à cause de conditions climatiques difficiles.

C’est tout simplement magique. Dans ce petit village où vivent 80 familles, situé à plus de 4500m d’altitude, le silence de la nature me prend alors au plus profond de moi et c’est simplement du Bonheur.

C’est exactement ce sentiment de plénitude, de sérénité que j’aime dans les montagnes, dans ces lieux encore préservés de la touche humaine.

 

Pomerape-12

 

Après 1h30 de marche simplement pour atteindre notre camp de base où nous dormirons dans des tentes à 5000m d’altitude au pied du Pomerape, nous prenons le temps de nous reposer, petite sieste pour certain(e), petite ballade photographique pour d’autre, nous essayons de garder nos forces pour la grande aventure du lendemain !... Le réveil est programmé à 00h30 pour débuter la marche à 01h30…

 

Pomerape-18

 

Pomerape-20

 

Pomerape-23

 

Pomerape-25

 

Les lumières qui nous entourent depuis le camp de base sont tout simplement splendides… Les sommets des montagnes au loin deviennent de plus en plus orangés au fur et à mesure que le temps passe… avec mes petites yeux d’enfant qui aura 25 ans le lendemain, je profite de la beauté naturelle de cette environnement unique pour réaliser une fois de plus la « chance » que j’aie de vivre toutes ces Aventures depuis quelques années !...

Mais l’heure n’est pas au Bilan, du moins, pas maintenant !...

Il faut préparer tout le matériel pour le lendemain, crampons, piolet, casques, ces chères chaussures d’alpi qui nous donnent simplement l’impression de marcher avec des chaussures de ski de 1975 !... Il faut aussi prendre des forces pour le lendemain et manger un bon plat de pâtes !...  A cette altitude, malgré la force de la jeunesse, l’appétit n’est pas vraiment présent mais il faut se nourrir, une longue journée nous attend demain et il n’est pas prévu d’apporter avec nous « un vrai repas », seulement des barres de céréales et des Twix, grand luxe pour mes 25 ans!...

 

Pomerape-26

 

Pomerape-27

 

Pomerape-29

 

Pour simplifier les choses, Anne a décidé de ne pas réaliser l’ascension par la voie normale mais d’effectuer une traversée du volcan ! Les guides n’ont jamais réalisé cette ascension de cette manière. Selon eux, nous en avons pour 6 à 7heures avant d’arriver au sommet, « il peut y avoir quelques petites parties techniques aussi, mais nous verrons bien » comme ils disent !

 

Pomerape-33

 

Pomerape-34

 

Pomerape-35

 

Pomerape-37

 

Pomerape-38

 

Pomerape-42

 

Durant le grand festin du soir, j’ai l’honneur de recevoir mon cadeau d’anniversaire de Anne et Jérôme, mes deux « boss » et j’ai aussi envie de dire « amis » !

Déjà c’est la classe de recevoir un cadeau d’anniversaire à 5000m d’altitude mais quand cela vient de ta « jefa » c’est encore plus insolite !

Avec Anne, nous avons le même syndrome… aussi paradoxal que cela puisse paraître, nous avons tous les deux le syndrome de Reynaud. C’est à cause d’une mauvaise circulation du sang que nous avons très souvent nos extrémités, pieds et mains, gelés !... Pratique pour des montagnards…

En ouvrant le paquet, je découvre une paire de moufles qui me permettront d’aller au pôle nord sans problème !... Avant cela, il faudra atteindre le sommet du Pomerape, ce qui en outre n’est pas une mince affaire !...

Merci Anne, Merci Jérôme pour ce magnifique cadeau qui me sera très clairement utile pour les prochains mois !...

 

Pomerape-49

 

Pomerape-50

 

Pomerape-51

 

Pomerape-53

 

Sur ce,  à 19h30, nous allons nous coucher dans nos tentes, habillés de la tête aux pieds avec de multiples couches pour ne pas avoir froid et pour être prêt dans 4h pour le départ d’une longue et unique journée.

 

Pomerape-54

 

Pomerape-55

 

Pomerape-59

Publié dans Bolivie

Commenter cet article