Jo & Christina week end !

Publié le par Vincent

Jo-Chris 0664

 

 

Jo-Chris 0675

Boston

 

Jo-Chris 0666

 

 

Jo-Chris 0671

 

En partant de New York, en ayant passé une semaine dans cette ville unique, je n’avais qu’une seule envie, c’était de sortir de la cohue des grandes villes.

Je suis arrivé le 28 à Boston, ville qui m’était totalement inconnue, où je ne connaissais personne.

Le premier soir de mon arrivé, sans réfléchir, sans réel but, je suis arrivé à ‘’South Station’’ de Boston, je n’avais pas envie de rester en ville, mais plutôt découvrir les alentours de Boston !...

J’ai marché vers le sud, là où mon instinct me guider, sans suivre de route particulière… Je prenais des photos des belles maisons qui m’entouré… Arrivé vers 19h, n’ayant pas spécialement manger depuis mon départ de NYC vers 11h, j’ai commencé à chercher un endroit pour dormir… ‘’ Hello, I’m french guy, I’m looking for à place where I can sleep tonight, Do you know where I can find it? »

Oui je sais, c’est un peu tiré par les cheveux, mais je me suis fait comprendre…! Enfin faut le dire vite, je m’étais retrouver dans une petite ville ‘’frontalière’’ de Boston où il n’y avait qu’un seul ‘’Hostel’’ à 80$ la nuit… Pas très intéressant pour mon budget étudiant… ! Je me suis alors dirigé vers l’église en me disant que c’était tout de même un endroit où je pourrais peut être trouver un toit pour dormir ce soir … No body in the Church… En face de cette église, j’ai aperçu un monsieur qui était assis sur les marches de sa maison, je suis allé le voir pour lui demander s’il connaissait un endroit où je pouvais dormir…

Après 10 minutes de conversation (en anglais, j’aime bien le préciser car ceux qui me connaissent auront le sourire à la bouche quand ils imagineront la scène !), nous avons fait connaissance. Il ne pouvait pas m’accueillir mais il est aller voir son voisin, un Portugo-Brésilo-Américain qui lui avait une chambre de libre et m’a gentiment offert son hospitalité ! Super diner, fondue au chocolat pour le dessert, je ne pouvais pas mieux espérer !...

 

 

Jo-Chris 0674

 

 

Jo-Chris 0681

 

 

Jo-Chris 0685

   

 

Le lendemain, avec plus de conscience,  dans un souci d’organisation et d’efficacité, j’ai décidé de retourner dans le centre ville de Boston, au centre Info Tourisme pour prendre de la documentation sur les environs de Boston à fin de ne pas perdre de temps et faire des choses ‘’intéressantes’’.

Direction le Nord, ‘’Cap Ann’’ !

Je suis sorti de Boston par l’intermédiaire d’un petit ferry qui m’a déposé dans une ville qui s’appelait Salem. De là, j’ai marché toute la journée, en longeant la cote, sur le bord de la route n° 127 !!!

 

 

Jo-Chris 0703

 

 

Jo-Chris 0694

 

 

Jo-Chris 0696

 

 

Jo-Chris 0699

 

 

Jo-Chris 0708

 

 

Jo-Chris 0705

 

 

20 km de marche, quelques arrêt sur les plages, quelques photos, beaucoup de pas puis, vers 18h la route que je suivais depuis le début de la journée s’est transformé en autoroute… Interdit au piéton…

L’ensemble des petites villes que j’avais pu traverser au cours de la journée était déserte, comme beaucoup de village du Québec !... Mais ils sont où les gens J !!!...

A ce moment là, pour être honnête, je commençais à me poser quelques questions sur l’endroit où j’allais bien pouvoir passer la nuit. Autour de moi, il n’y avait que de grandes maisons de vacances, une ville assez riche à mon  avis, Manchester.

Obliger de rebrousser chemin, je suis retourné à cette ville où je n’avais croisé personne…

Mon but de la journée n’était pas bien fixe, j’avais envie de marcher, voir des beaux paysages, rencontrer des américains…

 


Jo-Chris 0711

 

 

Jo-Chris 0714

 

 

Jo-Chris 0721

18h45, il faudrait peut-être trouver un endroit où dormir après 20km de marche ...

 

Arrivé dans la ville j’ai aperçu dans un hameau deux personnes qui semblaient discuter devant une belle et grande maison au bord d’un  lac… (Il n’y avait qu’eux J !!!)

Je suis allé les voir, je leur ai raconté mon petit périple, à ce moment-là, je n’avais aucune idée de la distance que j’avais pu parcourir à pied, je savais juste que mon sac à dos de 18kg commençait à peser !... Je leur ai raconté d’où je venais, qui j’étais et que je cherchais un endroit pour dormir pour ce soir…

Après plusieurs coup sde téléphone passés à des hôtels par Peter, mon Sauveur, nous avons compris tous les deux que mon budget ne correspondait pas au prix des chambres. Il m’a proposé de m’emmener à la ville suivante, Gloucester, où, semblait-il, j’avais plus de chance de trouver une chambre.

Nous sommes donc montés tous les deux dans le pik up… Peter a appelé plusieurs personnes, il me demandait mon nom, mon âge, ce que je faisais… Arrivés à Gloucester, nous nous sommes garés dans une petite rue devant une maison d’où est sorti un homme d’une trentaine d’année avec un tee shirt bleu « Costa Rica, Pura Vida » !!!... Je vous présente Joe !...

Peter avait en fait appelé un de ses amis lorsque nous étions dans la voiture pour savoir si il pouvait héberger un ‘’french backpaker’’ …

 

 

Jo-Chris 0750

The House Of Hapiness !...

 

Un accueil plus que chaleureux de la part de Joe, qui m’a tout de suite mis très à l’aise en me proposant d’aller boire une bière chez lui pour faire connaissance. J’ai rencontré sa femme Christina très accueillante aussi qui m’a proposé de manger car elle devait voir que j’étais un peu fatigué !...

Nous avons passé la soirée avec Peter, Joe & Christina dans leur maison, c’est un couple de surfer exceptionnel…

Nous avons passé une soirée inoubliable tous les 4… Nous sommes allés retrouver des amis à eux qui se trouvaient dans le bar de la ville et j’ai pu alors une fois de plus perfectionner mon Anglais et faire connaissance avec de nouvelles personnes.

Au cours de la soirée ils m’avaient proposé de dormir sur le ‘’sofa’’ du salon, quand nous sommes rentrés, ils m’avaient préparé un super lit gonflable sur leur mezzanine, avec un petit verre d’eau à coté de l’oreiller.

            Moi qui avais l’intention de ne rester qu’une nuit dans leur maison, je suis resté en leur compagnie pendant 4 jours !

Je ne pourrais pas vous détailler tout ce que j’ai eu  la chance de faire avec eux mais les quelques photos qui suivent pourront vous montrer tout cela…

 

 

Jo-Chris 0753

 

 

Jo-Chris 0728

 

 

Jo-Chris 0748

 

 

Jo-Chris 0766

 

 

Jo-Chris 0765

 

 

 

Joe et Christina sont deux personnes qui ne parlent pas un mot de français et pourtant au cours de ce séjour passé avec eux, mon faible niveau d’anglais nous a permis d’échanger énormément de choses sur la vie, nos différentes cultures, notre manière de voir la vie… Avec peu de mots, le message passait !

Forcément, lorsque j’ai observé le tee-shirt de Joe, ‘’Costa Rica’’, nous avions déjà un point commun de discussion… 2 mois plus tôt, ils étaient parti tous les deux au CR pour faire du Surf !...

Tous les matins, ils se réveillent à 5h, partent faire 45 minutes de sport, vont prendre ensuite un café glacé et vont marcher sur la plage, surfer s’il y a des vagues, profiter du calme de la côte si la mer est calme ! Ensuite, seulement à 7h ils partent travailler.

Pour moi, ils incarnent la simplicité… Joe a sur sa jambe tatoués ces deux petits mots qui résument une belle philosophie de vie à mon sens, ‘Carpe Diem’.

 

 

Jo-Chris 0778

 

 

Jo-Chris 0784

 

 

Jo-Chris 0799

 

 

Jo-Chris 0808

 

 

Jo-Chris 0815

 

 

Jo-Chris 0831

 

            Je ne sais pas ce qui fait que j’ai eu la chance de rencontrer des personnes aussi généreuses, agréables à vivre, intéressantes, attentives, mais j’ai profité de chaque moment passés à leur coté! Un barbecue de famille avec Joe, une soirée dans un bar à jouer au trivial pursuit en anglais avec des personnes du village, un coucher de soleil sur l’océan atlantique…

 

            Ces quatre jours resteront pour moi un souvenir impérissable, qui me conforte dans l’idée que quand nous nous sentons bien dans notre peau, quand nous prenons des risques ‘’sensés’’, quand nous allons vers les autres, nous pouvons vivre des expériences uniques.

 

            Mon premier petit périple en solitaire m’a permis de me poser beaucoup de questions durant la période où je me trouvais tout seul. Je me suis rendu compte que je n’étais pas spécialement fait pour partir à l’Aventure seul, j’ai ce besoin vital de partager, d’échanger… Paradoxalement, je me dis que si je n’avais pas été seul, je n’aurais sans doute pas vécu cette Aventure avec Joe et Christina qui m’ont tant apporté en peu de temps.

 

            Nous nous sommes donné rendez-ous en 2011 en Nouvelle Zélande …!

 

 

Jo-Chris 0834

 

 

Jo-Chris 0835

 

 

Jo-Chris 0850

 

 

Jo-Chris 0848

 

 

 

 

Jo-Chris 0823

Publié dans Etats Unis

Commenter cet article

Phil Kalinowsky 22/08/2010 19:09


Hello Vincent, I got the link to your site from Christina (I'm Joel's uncle - the one that had the cookout) I've got to get the translation of your blog from Christina but wanted to let you know
how much I enjoyed looking at your pictures.

Good luck...Phil