La barre des 5000m atteint !!!

Publié le par Vincent

 

Quimza Cruz-1

 

En cette fin de semaine du mois de Mars, nous sommes partis avec Andrés, Celso, Anne et moi même pour terminer une reconnaissance d’un trek qu’ils avaient entamé l’an dernier dans la Cordillère Quimsa Cruz, une région très méconnue et peu utilisée par les Agences de Trek.

Equipés de simple vue A4 de Google Earth, d’une qualité relativement moyenne comme vous pouvez l’imaginer, l’objectif de cette sortie était de trouver un passage, un col permettant de rejoindre une route où un transport motorisé aurait la possibilité de se rendre pour attendre les clients après 6 jours de trek ! Le mois de Mars n’est sans doute pas la meilleure période pour effectuer des reconnaissances puisque la météo est encore bien capricieuse, surtout dans les hauteurs.

 

Quimza Cruz-2

 

Quimza Cruz-3

 

Les panoramas que nous avons pu observer durant ces 2 jours de marche (3 prévus pour les clients) ont été bien limités à cause d’un brouillard épais qui n’a cessé d’être présent !...

Cette cordillère est une zone très peu habitée où les seuls petits villages existants sont peuplés de courageux mineurs.

A notre arrivée à Caracoles, après 6 heures de route depuis La Paz, nous découvrons cette petite « rue » encadrée de maisons que nous pourrions davantage appeler baraquements où ces boliviens vivent ou plutôt survivent…

Des airs d’Europe de l’Ouest pendant les années 60…

 Cette météo ne fait rien pour arranger cette ambiance prenante. Sur la route nous croisons des hommes et femmes, sortis de nulle part, marchant pour rejoindre soit les mines soit leur habitation… Aussi surprenant que cela puisse paraître, c’est avec un sourire et un accueil chaleureux que les habitants de ces vallées austères nous saluent.

 

Quimza Cruz-4

 

Quimza Cruz-6

 

L’espérance de vie dans ces régions dépasse rarement 45 ans… Voir ces lieux encore existants sur terre, croiser du regard ces boliviens pour la plupart n’ayant jamais quitté la cordillère nous fait réfléchir sur énormément de choses… sur les acquis que nous possédons, sans nous en rendre compte, dans nos sociétés ; sur cette « chance » d’être né au bon endroit… comme je le dis souvent, voyager est un retour à l’essentiel !

Ce sont toutes ces personnes que j’ai croisées et que je croiserai durant mes aventures qui me font devenir ce que je suis et qui, je le pense, me permettent de profiter encore plus de la Vie, des opportunités qui se présentent à moi…

 

Quimza Cruz-7

 

Quimza Cruz-12

 

Quimza Cruz-14 

 

Après une petite sieste dans la voiture, attendant la « fin de l’averse » nous trouvons enfin un coin pour notre premier bivouac. Lorsque les nappes de brouillard décident de se lever, nous avons l’opportunité d’observer ces montagnes qui nous entourent. Une fois de plus, malgré la météo qui ne fait certes, pas rêver, l’ambiance provoquée par ces nuages bas donne à cet environnement un caractère encore plus authentique et impressionnant.

 

 

Quimza Cruz-15

 

      Après 6 semaines passées en Bolivie, cela fait du bien enfin de pouvoir découvrir ce terrain de jeu immense que représentent les montagnes !...  Découvrir ces endroits avec en plus Andrés et Celso, guides de trek boliviens, je m’immerge un peu dans cette culture que je ne connais pas encore assez à mon goût !

 

Quimza Cruz-23

 

Quimza Cruz-24

 

Quimza Cruz-27

 

Malgré les espoirs, le lendemain au réveil, le brouillard est toujours présent… et après une nuit où l’eau est tombée à flot, nous sommes quand même contents de pouvoir entamer cette reco « au sec » !

 

 

 

 

Quimza Cruz-29

 

Quimza Cruz-30

 

Les villages ici ne sont pas nombreux, enfoncés dans les vallées, « proches des mines », une fois de plus, c’est avec un regard impressionné que j’observe ces boliviens allant travailler dans un environnement surement le plus rude que j’ai  jamais vu… pour rappel, l’altitude à laquelle nous nous trouvons avoisine les 4900m…

 

Quimza Cruz-34

 

C’est sans réelle certitude que nous avançons progressivement… la visibilité nulle n’arrange rien pour nous aider à nous repérer.

 

Quimza Cruz-36

 

Quimza Cruz-40

 

Quimza Cruz-44

 

Quimza Cruz-46

 

Quimza Cruz-48

 

Quimza Cruz-54

 

Quimza Cruz-65

 

Nous croisons des mineurs sur notre chemin qui viennent tout naturellement nous voir, non pas pour nous « engueler » de marcher sur leur terre mais tout simplement pour savoir ce que nous faisons ici et nous souhaiter bonne chance dans notre marche… Ils nous expliquent, sans rien attendre en retour, qu’ils vivent et travaillent ici, que la vie n’est pas facile, autant vous dire DIFFICILE… Nous leur posons des questions pour savoir si l’itinéraire que nous imaginons nous mène  bien aux endroits prévus !...

 

Quimza Cruz-57

 

Quimza Cruz-61

 

Quimza Cruz-68

 

Quimza Cruz-69

 

Quimza Cruz-71

 

Quimza Cruz-72

 

C’est avec un malin plaisir que j’observe mon altimètre et que pour la première fois de ma petite vie je dépasse les 5000m !... Ici, c’est « normal » !... Andrés, lorsque je le lui dis avec mon grand sourire et tout content de cet « exploit », me répond, « je vis à 4500m alors 5000m, c’est rien du tout pour moi !! »

Bon d’accord, mais moi, je suis quand même content !!!

C’est dans la neige que nous passons notre premier col, bien entendu pas équipé pour une marche glacière et nous prenons tout notre temps pour évoluer sur cette neige dure… L’ambiance reste unique…

 

Quimza Cruz-75

 

Quimza Cruz-76

 

Quimza Cruz-78

 

Quimza Cruz-80

 

Quimza Cruz-83

 

Quimza Cruz-84

 

Quimza Cruz-86

 

Quimza Cruz-91

 

Après quelques péripéties, perte de nos guides dans le brouillard, ne sachant plus où nous sommes, sous la pluie, nous décidons de planter nos tentes et de préparer le diner pour nous réchauffer dans cette humidité ambiante qui ne fait rien pour arranger les choses…


Quimza Cruz-89

 

Quimza Cruz-92

 

Alors que Anne tente vainement de se réchauffer dans son gros sac de couchage à l’intérieur de la tente, je pratique mon espagnol et fait connaissance avec Celso et Andrés, nos deux guides jamais fatigués et toujours le sourire aux lèvres !

 

Quimza Cruz-93

 

Quimza Cruz-95

 

Quimza Cruz-98

 

Quimza Cruz-100

 

Publié dans Bolivie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article