Le début d'une Grande Aventure Humaine

Publié le par Vincent

 

Logo internet

 

« L'essence de ce projet est de partager notre passion de l'expédition avec une équipe de Boliviens dans la cordillère Apolobamba, isolée et dénuée du moindre "Thaki" (chemin en langue aymara).

L'expédition complète est programmée sur 14 jours.

L'idée est d'ouvrir une nouvelle voie du sud au nord de cette cordillère, par le versant Altiplano (versant Ouest), en collant au plus près des glaciers.

Il est prévu l'ascension de 5 sommets culminant entre 5700 et 6000m.

Ce challenge sportif nous permettra aussi d'impliquer nos amis guides de montagne boliviens n'ayant pas cette culture de l'exploration. Au delà du défi physique, cela en fait un parcours "initiatique" pour ces locaux.

Un film sera réalisé mettant en valeur ces hommes boliviens, vivant de leur passion, dans un pays où les montagnes sont des lieux sacrés et chargés d’histoire. »

 

Affiche-Expe-Web.jpg

 

20 Novembre...

Tout est partie de la première discussion sur Skype que j’ai eu avec Anne, alors qu’elle se trouvait à La Paz et moi en France… Anne, avec toute la passion qui la caractérise quand elle aborde le sujet de la montagne et de la Bolivie, me présentait alors son projet d’expédition dans la cordillère Apolobamba. Un projet qui lui trottait en tête déjà depuis 2 ans.

Son idée était alors la suivante, permettre à ses amis guides de Hautes Montagnes, d’ouvrir pour la première fois une nouvelle voie dans une cordillère encore méconnue, une expédition de 14 jours ponctuée de 5 ascensions culminant entre 5700 et 6000m d’altitude.

Depuis Grenoble, j’écoutais avec émerveillement sa petite histoire, son parcours.

Anne s’est installé il y a 6 ans à La Paz pour changer de vie. A 42 ans elle part pour l’Amérique du sud a fin de satisfaire sa soif de grande Aventure et s’épanouir dans sa vie professionnelle. Alors qu’elle ne s’était jamais vraiment pencher sur la question d’ascensions alpines, c’est ici, en Amérique du Sud qu’en 3 ans elle gravira en 3 ans, 15 sommets à plus de 6000m d’altitude, dont l’Aconcagua le toit de l’Amérique culminant à 6 962m.

Durant les 3 dernières années, j’ai eu l’opportunité de vivre un grand nombre d’expérience, aussi enrichissante les unes que les autres, dont la dernière en date au Maroc dans le Haut Atlas, au cœur d’un petit hameau de 60 berbères pendant 3 mois. J’ai alors pu vivre mon premier grand Voyage, ma première immersion dans une culture aux antipodes du monde occidentale dans lequel nous évoluons. Ce sont ces types de voyage qui « vous fait et vous défait » comme le dit l’écrivain Suisse Nicolas Bouvier.

Du haut de mes 24 ans,  toujours aussi enthousiaste à l’idée de vivre de nouvelle Aventure, j’écoutais alors Anne me parlait de ses projets… qui bien entendu me laisser rêveur ! Passionné de photos et vidéos, l’idée d’apporter mon savoir faire à ce projet pour lui donner une autre dimension me venait naturellement à l’esprit… encore fallait il que je puisse venir en Bolivie !

 

22 Novembre...

Assis dans les tribunes du Summum à Grenoble durant les soirées des « Rencontres du Cinéma de Montagnes », j’observai les yeux grands ouverts l’ensemble des films d’expédition projetés sur grand écran.

Je me laissais alors à imaginer présenter en 2014 un film sur la grande Aventure dans la cordillère Apolobamba dont venait de me parler Anne quelques jours au paravent.


Commenter cet article