Waitui Farm, Paradise on earth

Publié le par Vincent

 

Waitui 7268

Première vue de la ferme le 4 juin 2011...

 

Waitui 8056

 

Pano Arc en Ciel

"Somewhere under the rainbow"

 

P1120035

Faith...

 

In the center of everything ‘’

 

2 jours après mon arrivé dans ce coin loin de toute civilisation, j’osais dire à Noel et Debbie, mes hôtes, mes patrons & maintenant amis « Nous sommes au milieu de nulle part ici », ceux à quoi Noel me  répondait tout à fait spontanément  « non, nous sommes au centre de tout ! » …

Réponse d’un sage, un Homme qui sait de quoi il parle… Connaissant surement mieux cet endroit mieux que quiconque.

Lorsque j’étais sur la route, en direction de leur ferme, sur cette route de gravier aux virages sans fin,  j’avais la sensation de conduire en direction du bout du bout du monde vers un endroit secret.

Un paradis caché que seul quelques personnes ont la chance de connaître l’existence…

 

Voici sans doute un des plus long articles que j’ai écris jusqu’à présent, un article pour tenter de vous décrire cette expérience extraordinaire que j’ai eu la chance de vivre « au centre de tout ».

 

En quittant la ferme à Cambridge, fin Avril, j’avais demandé à la propriétaire si elle connaissait par hasard des personnes qui pourraient offrir du travail à un petit french man. Gentiment, elle m’avait dit qu’elle allait faire passer le mot autour d’elle, notamment par l’intermédiaire d’une mailing list de ferme bio.

Il y a 1 semaine, j’ai reçu un mail provenant de la ‘’’Waitui Farm’’, m’annonçant que si je le souhaitais, j’étais le bienvenu chez eux, qu’ils avaient plein de travail, et qu’ils avaient déjà reçu une française il y a quelque temps.

 

BANCO ! Partant pour l’ile du sud, je regardai d’abord la météo avant de leur donner ma date d’arrivée. 5 jours de beau temps étaient prévu. J’en ai donc profité pour faire ma première ‘’’longue randonnée’’ dans le parc national Abel Tasman.

Un petit mail à Noel leur annonçant mon arrivée, un petit regard sur la carte pour savoir où je m’en allais et opopop une nouvelle aventure dans une ferme était lancé !...

Waitui 7474

La plage en face de la maison

 

P1100902

Le paradis pour les kayakistes 

 

Pano Malborough

 

Waitui 7323

 

Waitui 7302

 

Waitui 7380

 

Waitui 7328

 

Waitui 7921

 

P1100760

D'où l'expression "Suivre comme un mouton" !

P1100770

 

Waitui 7926

Laura durant Mustaring

 

Waitui 7917

 

Pano Malbo S

 

Noel et Debbie sont deux néo zélandais, âgés d’une cinquantaine d’année, possédant une immense ferme de 1476ha se situant au fin fond du « Malborough Sound ». Une ferme dans la famille de Noel depuis 34ans,  qu’il continue à faire tourner avec sa fille Laura et son fiancé Shawn vivant aussi ici.

La cinquième personne avec eux est ‘’’Grand’ Ma’, la maman de Noel, 84ans, une femme incroyablement active et indépendante.

Ne sachant pas vraiment à quoi m’attendre en terme de  « deal » concernant le travail/rémunération, j’ai vite compris au cours de la première discussion que depuis quelques années ils avaient l’habitude de recevoir des voyageurs qui venaient travailler ici en échange du logement et de la nourriture : Le WWoofing. (Willing Workers On Organic  Farm).

Un système assez répandu en Nouvelle Zélande et qui permet de vivre au quotidien avec des locaux. Parfait c’est exactement ce que je cherche avec mes voyages !

 

Waitui 8390

 

Waitui 8369

 

Waitui 8260

 

Waitui 7987

 

La famille Moleta vit donc au bord de l’eau, au cœur du Détroit Cook, séparant l’ile du Sud et l’ile du Nord.

Le premier signe de civilisation est à environ 3h de voiture, c’est pourquoi vous comprendrez qu’ils ne vont pas faire les courses tous les jours.

Cette famille aussi accueillante que chaleureuse vit quasiment en auto suffisance. Utilisant l’eau de la montagne, les œufs des poules, les légumes et fruits du jardin, la viande de la ferme, les poissons du fjord, ils n’ont besoin d’aller en ville qu’une fois toutes les deux voire trois semaines (Shawn & Laura, une fois par mois). Ici, si vous souhaitez du poisson pour le diner, vous devez prendre le bateau et aller le pêcher ! Rien de meilleur que du poisson frais !!!!....

Noel me disait, ’’Years ago, we use to milk the cows, and used the cream for made some butter and drink the milk , we were near the self sufficene. We went to town only once time every 3 or 4 months. It wasn’t very easy because we were in an island ! Now, we JUST need to drive for 2h30 and we are in Blenheim. »

N’ayant plus vraiment le temps de traire les vaches et pour des questions d’organisation, ce n’est plus d’actualité. C’est grâce à cela que j’ai appris que l’on pouvait congeler du lait !!!

 

P1120148

Le lait entrain de décongelé !

 

P1100817

      Du mouton pour le diner...?

 

Waitui 8470

Les provisions !...    

 

Waitui 8317

La station essence de la ferme !...

 

P1120135

 

P1120094

Fish & Chips tonight !

 

P1120097

 

P1120112

On a dit poison, pas poulpe !..

 

P1120132

Un petit passage dans le parc à moules, couleur spécifique Made in NZ !...

 

P1120123


Waitui 8448

 

Waitui 8442

Farmer, Fisherman, Noel dos everything !!!!


Waitui 8437

Blue Code !

Waitui 8451

 

Waitui 8440

 

panno wat89

 

Pano Waitui 19

 

C’est aussi cette étrange facilité dont il parle pour atteindre la première petite ville qui me fascine ! 2h30 de route pour atteindre le premier magasin d’alimentation, 2 h30 parce qu’ils connaissant le route. Pour ma part, il m’a fallut 3h pour arriver ici, empruntant une route faite de lacets étroit et interminable et de gravier pour la dernière heure !...

 

Noel, fermier dans l’âme est un personnage unique en son genre. Un homme au sourire quasi constant, ne cessant de réfléchir à tout ce qui l’entoure dans le but d’organiser le travail en essayant de satisfaire tout le monde.

 

Ayant grandi dans une ile non loin de la Waitui Farm, il a toujours évolué dans un milieu rural. Lorsque j’ai eu la chance de parler avec lui de sa vie, je sentais cette passion qui l’anime lorsqu’il décrit son métier, ses activités. Un fermier prenant soin de ses animaux «  I try to keep my sheep happy, with enough room and with a good grass ». Un fermier bio qui a conscience de l’importance de prendre soin de ce que nous offre la terre.

Sans ses offrandes, nous ne serions pas grand chose. La respecter c’est lui rendre ce qu’elle nous apporte au quotidien.

Noel me disait en parlant de son métier, ’It’s not a job, it’s my hobby realy ‘’’. Un hobby avec beaucoup de pression… Avec toute l’insouciance qui me caractérise, j’osais lui dire un jour que cet endroit était le plus reposant que je n’aie jamais vue et qu’il devait être impossible d’être stresser, entourer par la beauté naturelle d’un environnement unique comme celui ci… Mon petit Vincent, tu es loin de savoir tout ce qui se passe de l’autre coté de la scène.

Lors de mon séjour dans la Waitui ferme, j’ai rencontré 3 autres personnes, amis de longue date de la famille. Curieux de connaître leurs avis sur cet ferme, je leur ai demandé poser la question. Unanimement, ils m’ont tous répondus qu’il n’existait pas beaucoup d’endroit comme cela en Nouvelle Zélande et peut être encore moins sur terre et que j’étais chanceux !... « Ahhh Bon !!!!? »

 

Pano Sunrise Waitui


 

pano 34w

 

P1100837

Petite sortie dans la ferme en Kayak !...

 

Pano Waitui22

 

Waitui 7535    

Là où nous travaillons avec Shawn

 

Waitui 7913

 

Waitui 7975

      Des moutons, des moutons et encore des Moutons !...

Waitui 7473

 

Waitui 7456

 

Waitui 7591

 

Waitui 7322

 

Waitui 7973

 

Waitui 7908

 

P1100727

 

Waitui 7471

 

 

 

P1100708 

 

pano waitui

 

En côtoyant Noel depuis près de  4 semaines maintenant, mon regard sur ce qu’il vit au quotidien a bien évolué.

Ayant la responsabilité de près de 5800moutons, 240 vaches, il ne cesse de réfléchir à tout coordonner.

S’il y a bien un endroit où la notion  de week end et d’heure n’existe pas, c’est bien ici. Leur (Notre) travaille s’organise en fonction de la météo. Tous les jours, parfois plusieurs fois par jour, Noel regarde les prévisions météo pour savoir s’il va être capable de se rendre à l’autre bout de la ferme  (45min en Moto)

Noel raconte que lorsqu’il était enfant, sa vie familiale était vraiment réduite. La vie de son père se « réduisait »à faire fonctionner la ferme pour donner à manger à la famille,. « It wasn’t very easy for us, if I wanted to spend some time with my father, I had to go in the farm to help him. (C’était loin d’être toujours évident, si je souhaitais passé du temps avec mon père, il fallait que j’aille l’aider dans la ferme). » me dit il.  Le dimanche, quand mon père ne travaillait pas, il était tellement extenué de sa semaine, qu’il n’était pas capable de faire grand chose.’’ Aujourd’hui, les choses sont beaucoup plus faciles pour nous, même si c’est loin d’être toujours évident’’.

Lorsque j’écoute avec attention le discours de cet Homme, je peux sentir à quel point il est reconnaissant du travail accomplit par son père et son grand père, tous les deux fermiers. Tentant de conserver une certaine humanité dans se monde agricole où la surexploitation  pourrait être le maitre mot à fin d’engendrer davantage de bénéfice, Noel fait ses propres choix, dans le but de garder un environnement sain. Depuis 1990 années, la ferme Waitui est devenu Bio, en d’autre terme, ils n’utilisent plus aucun agents chimiques pour faire pousser plus vite l’herbe, par exemple ; il n’injecte plus aucun produit aux animaux. Ils ne semblaient vraiment le faire avant « anyway » !

Lors de nos différents travaux effectués dans la ferme avec Noel, nous avons souvent parlés du passé, de la manière dont son père considérer le travail.

Noel semble avoir tirer de nombreuses leçons du comportement de son père qui pour bien faire ne lâcher pas la pression, ne s’autorisant pas vraiment de moment de détente. Noel bien que plonger dans son travail à 300%, il tente de profiter de ce qui l’entoure comme par exemple des sorties en bateau dans le fjord pour aller pêcher.

 

Waitui 8011

Grand Ma's Housse

Waitui 7276

"Picqoce"

Waitui 8005

 

Pano chambre


Montage waitui maison

      Une des nombreuses collection de Noel, coquillages trouvés dans la ferme

 

Noel a grandi dans la ferme que possédaient ses parents, suivant la ‘’’home school’’ donnée par sa mère. Un système de cour par correspondance pour des enfants vivant « au centre de tout ou au milieu de nulle part », comme vous le voulez.

Un système que ses propres enfant ont suivis, puis venu l’âge du lycée pour la France (Hight School en NZ), ils ont du partir pour la ville.

 

Un système qui peut sembler un peu étrange pour certaines personnes lorsqu’on imagine des enfants n’ayant pas forcément de contact avec la civilisation. Noel raconte que lorsque que les enfants grandissent de cette manière, ils ne sont pas tentés par les travers de la société. « Un enfant qui grandit comme cela reçoit encore plus d’influences provenant de ses parents qu’à la normale. »

 

Waitui 8264

 

Debbie, la femme de la ferme, est quant à elle d’une disponibilité sans limite, passionné par la culture Française, nous avons eu aussi l’occasion de parler de leur vie. Originaire d’Angleterre, elle a grandi en Australie et est arrivée en Nouvelle Zélande il y a une trentaine d’année.

Une première rencontre avec Noel dans ce coin de paradis qu’est Waitui et la petite fille de la ville devenait la femme du fermier !

            Debbie raconte que vivre dans un coin retirer de la civilisation n’est pas toujours si facile que l’on croit, encore plus quand on a des enfants. « Je passais mes journées entière avec mes enfants, sans voir qui que se soit d’autre, Noel rentrait le soir, fatigué par sa longue journée, et il fallait que tout tourne ! Je n’avais pas la possibilité de m’échapper pour un petit moment … »

Une femme qui a sûrement due être une excellente institutrice à voir ce que son devenue leurs 4 enfants !

 

pano aitui

 

Waitui 7415

Pose déjeuner !...    

Pano Waitui 5

 

Waitui 7545

 

Pano Waitui 8

 

Cette expérience au milieu de cette tribu de 5 personnes et 5800 moutons au milieu de Fjord est tout simplement fantastique. Noel et Debbie ont été exceptionnels avec moi. Ils m’ont pour m’intégré à leur quotidien, m’ont permis de me sentir comme à la maison ! Cela a été le cas.

 

Nous avons partagé nos différents voyages, mes différentes expériences à travers la Nouvelle Zélande et leurs derniers voyages en France. Nous avons appris à nous connaître.

J’ai eu la chance de vivre au milieu de ce petit coin de paradis en ayant la possibilité de faire du Kayak au milieu du fjord, des petites balades en VTT dans les prés vallonnés de la ferme.

L’organisation de notre travail ne dépendait uniquement de la météo. Je suis arrivé à une époque censée être pluvieuse, au début de l’hiver, mais la météo fut étonnamment clémente.

Notre tâche avec Shawn fût de couper des petits arbustes qui envahissent les prés empêchant l’herbe de pousser. Pendant de longues journées, nous avons donc parcouru différentes parties de la ferme, armés de notre haches à spoter tous les ‘’’Tawinis ‘’’. Un boulot épuisant, surtout dans une ferme comme celle-ci, avec d’importants dénivelés.  Un tâche réalisable uniquement lorsqu’il ne pleut pas, mais une fois rendus à  environ 30 à 40 minutes de la maison, dans les champs, nous ne nous arrêtons pas pour une petite pluie, ce qui m’aura valu de superbes ampoules sur mes mains de city boy comme ledit Shawn.

 

P1100784

 

Waitui 8134

"Scaning"    

Waitui 8140

 

Waitui 8169-

1er Juillet 2011, 8:00AM, International Photography Project !

 

Montage Scan

Chaque année, Hamish, un Gallois vient dans la ferme pour faire le "Scaning", Echographie des moutons pour savoir combien de petits agneaux vont naître en Septembre prochain. Beaucoup de jumeaux !    

Waitui 8353

 

Waitui 8355

Noe et sa bonne humeur légendaire !

 

Waitui 7497

 

Au contact de personnes comme Noel, Bert et d’autres fermiers que j’ai eu l’opportunité de rencontrer dans leur maison respective, j’observe à quel point la vie que mène chacun d’entre nous influence l’ensemble les valeurs et la morale que nous pouvons suivre au cours de nos vies.

Je me sens tout petit à coté de Noel… En l’écoutant, je retrace rapidement ma petite vie et je me dis à quel point tout à été si facile pour moi grâce à mes parents, indéniablement.

La notion de travail, le sens des responsabilités, la valeur de l’effort sont un ensemble d’éléments essentiels à un bon équilibre de vie. Un ensemble d’éléments que semble avoir acquit très tôt Noel et qu’il transmet si naturellement dans ses discours.

J’espère sincèrement ne pas oublier nos longues discussions et avoir l’opportunité de mettre en application le comportement simple et à la fois réfléchit qui lui permet de profiter de chaque instant de la vie, tout en gardant dans un coin de sa tête ce qui suit.

 

Le 4 juillet, j’ai quitté la ferme Waitui, non sans émotion, mais en ayant conscience de la chance que j’avais eu de tomber sur des personnes adorables que sont  Noel Debbie Laura et Shawn.

J’espère sincèrement les revoir avant que je parte définitivement de Nouvelle Zélande, le 2 août prochain.

 

pano www

 

Waitui 8064

 

Waitui 8497

Laura, Shawn, Debbie et Noel, une famille unique & magique !...

 

Waitui 8540

 

Waitui 8076

 

Je me souviendrai de ce premier jour où je suis arrivé à la ferme Waitui et où Noel me disait sur le chemin qui mène à sa maison, avec un grand sourire et un petit accent anglophone : « BONJOUR !!!! » …

Je me souviendrai de ses soirées a écouter de l’excellente musique dans le salon avec Debbie et Noel, au coin du feu.

Je me souviendrai de toutes ses discussions avec Noel parlant de tout est de rien, de sa vie, de la mienne, de sa ferme, de mes voyages, de son père, de ma famille.

Je me souviendrai du nombre de gâteaux que je leur ai préparé avec plaisir.

Je me souviendrai de ce jour où j’ai appris à tondre les moutons avec John.

Je me souviendrai de cette soirée où Shawn est venue toquer à la porte, les mains pleines de sang en disant «  Vincent, Do you want to see a Deer ? » !!!

Je ma souviendrai de cette dernière après midi avec Noel, dans le bateau entrain de pêcher.

Je me souviendrai de ce dernier fou rire avec Noel après une blague que j’ai faite, sans vraiment réaliser ce que je disais en Anglais…

Je me souviendrai de ce dernier jour, assis dans ma voiture, où Noel me disait «  A plus ! »

 

Waitui 8081

Un paradis sous un ciel étoilé, UNIQUE et INOUBLIABLE...

 

THANK YOU TO THE MOLETA FAMILY !   

 

 

Publié dans Nouvelle Zélande

Commenter cet article

Aurore 02/08/2011 17:34


WAAOOUU !! comme d'hab ;-)pas eu le temps de tout lire mais les photos sont magnifiques... que de belles aventures... bon courage pour la suite, des bizz